• PSDVA - Prévention, suivi et défense des victimes d'agressions - Association Loi 1901

Comment se déroule la procédure de plainte pour viol ou agression ?

La plainte est souvent le début de tout.

Que vous ayez affaire à une gendarmerie ou un commissariat de police, n’ayez pas peur.
Vous êtes une victime, les forces de l’ordre sont la pour vous aider. Beaucoup d’hommes témoignent d’un refus de prise de plainte, insistez, invoquez vos droits. Ils ne peuvent refuser votre dépôt de plainte tant qu’il n’y as pas prescription.

Les infractions sexuelles commises sur un majeur.

Le crime de viol commis sur un majeur se prescrit par 20 ans à compter du jour où l’infraction a été commise (article 7 alinéa 1er du Code de Procédure Pénale).
Le délit d’agression sexuelle (autre que le viol) commis sur un majeur se prescrit par 6 ans à compter du jour de l’infraction (article 8 alinéa 1erdu Code de Procédure Pénale).

Les infractions sexuelles commises sur un mineur.

Les infractions sexuelles sur un mineur bénéficient de délais de prescription allongés, notamment en raison du point de départ du délai fixé à l’obtention de sa majorité par le mineur.
Le crime de viol commis sur un mineur se prescrit par 20 ans à compter de la majorité de ce dernier(article 9-1 alinéa 1er du Code de Procédure Pénale).

Le délit d’agression sexuelle (autre que viol) commis sur un mineur se prescrit par 20 ans à compter de la majorité de ce dernier, s’il est âgé de moins de 15 ans (article 8 alinéa 2 du Code de Procédure Pénale) 10 ans à compter de la majorité de ce dernier, s’il est âgé de plus de 15 ans (article 8 alinéa 3 du Code de Procédure Pénale).

Le délit d’atteinte sexuelle commis sur un mineur de moins de 15 ans se prescrit par 10 ans à compter de la majorité de ce dernier. Cependant, s’il a été commis par un ascendant, par une personne qui a abusé de l’autorité que lui confèrent ses fonctions, par plusieurs personnes, par une personne en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants, ou par une personne entrée en contact avec le mineur par le biais d’un réseau électronique, le délit se prescrit par 20 ans à compter de la majorité du mineur (article 8 alinéa 3 du Code de Procédure Pénale).

Retour à la plainte. L’officier en face de vous vous demandera de relater les faits. Soyez précis, si vous avez des dates, des lieux, etc. N’hésitez pas à être le plus précis possible. Si vous ne savez pas ou plus, dites le. Inutile de mentir.

Quand les faits se sont passés il y a plus de 10 ans il est normal de ne pas tout avoir retenu.
Une fois le récit effectué par l’officier, il imprimera le dépôt de plainte et vous devrez le signer.
Si d’autres éléments vous reviennent plus tard, n’hésitez pas à recontacter l’officier pour lui donner des infos. Si elles sont importantes, vous ferez une nouvelle déposition.
Dans la foulée de votre dépôt de plainte, nous vous conseillons de faire appel à un avocat.
Préférez un avocat spécialiste en droit pénal dans le cas d’un crime. Et n’hésitez pas à lui demander s’il à déjà défendu ce type d’affaire.
La procédure judiciaire sera longue, surtout si vous décidez de poursuivre aux assises. Dans le cas d’un procès en procédure correctionnelle, comptez déjà plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *